Comment je peux réduire mes impôts au Canada?

Peut-être vous ne pouvez pas éviter vos taxes, mais vous pourrez bénéficier des conseils fiscaux qui vous aideront à réduire votre facture d’impôt, le 30 avril, la date limite pour les déclarations de revenus personnelles au Canada. Apprenez à réduire les impôts chaque année en appliquant ces 10 conseils fiscaux.

Remarque : Une version plus mise à jour de ce post intitulé «8 façons de réduire les impôts au Canada» est disponible en cliquant ici.

  1. Premier crédit super-donateur

Ce super crédit est seulement disponible entre les années 2013-2017.
Un donateur pour la première fois sera autorisé à déduire 40% des dons de 200 $ et moins et 54% pour les dons de plus de 200 $ sans dépasser le maximum de 1000 $. Pour être admissible à titre de donateur pour la première fois, vous ou votre conjoint ne devez pas avoir demandé le crédit d’impôt pour dons de bienfaisance au cours des cinq années d’imposition précédentes.
Pour plus des renseignements, visitez le site Web de l’ARC pour voir comment ce super crédit peuvent réduire vos impôts.

  1. Frais de garde d’enfants

Les frais de garde d’enfants comprennent, mais sans s’y limiter, les frais payés à la garde d’enfants ou une nounou, les frais de garderie, les coûts d’un programme parascolaire, les frais de PLASP, etc. Ils sont déductibles par le revenu du conjoint ayant le revenu le moins élevé, même si le revenu ayant le plus élevé a payé les frais de garde d’enfants.

Le montant maximum des frais de garde d’enfants qui peuvent être réclamés est de 11,000 $ pour chaque enfant. Né en 2015 ou avant et 8 000 $ pour chaque enfant né en 2009 ou plus tard.

  1. Frais de comptabilité

Vous pouvez réduire vos impôts au Canada en déduisant les frais payés à votre comptable pour la préparation de votre déclaration de revenus. Les frais de comptabilité payés peuvent être déduits du revenu de placement, du revenu de location ou du revenu d’entreprise déclaré dans votre déclaration de revenus.
Dans tous les autres cas, les frais de comptabilité sont non déductibles

  1. Dépense des vendeurs

En tant que vendeur, vous pouvez déduire toute dépense raisonnable que vous avez engagée dans le but de gagner un revenu de commission.

Pour justifier vos déductions de dépenses, vous devez remplir le formulaire T2200, Déclaration des conditions d’emploi, et être tenu de payer pour les dépenses liées à vos activités de vente, comme condition de votre emploi.

  1. Frais d’automobile

Déduire les dépenses d’automobile est une autre réponse à «Comment puis-je diminuer mes impôts canadiens?
Si vous devez utiliser votre voiture personnelle pour effectuer vos tâches, vous pouvez déduire les dépenses liées à votre voiture ou véhicule. Cependant, vous devez avoir un formulaire T2200 dûment rempli.
Déclaration de conditions d’emploi, et être requis par votre contrat de travail pour utiliser votre automobile personnelle.
Seulement la partie de vos dépenses liées à l’utilisation commerciale peut être déduite de votre déclaration de revenus personnelle, qui comprend:

  • Assurance
  • Réparations et maintenance
  • Coûts de location (jusqu’à un maximum de 800 $ + taxes)
  • La déduction pour amortissement (c’est-à-dire la dépréciation fiscale, au taux de 30% par année)
  • 407 accusations
  • Frais de parking

Pour savoir s’il vaut mieux louer ou acheter une voiture pour des raisons fiscales, voir
Un comptable de Toronto discute de la location et de l’achat d’une voiture

  1. REER

Les cotisations versées au REER sont déductibles de votre revenu. Le montant maximal que vous pouvez cotiser à un REER pour 2016 est de 25, 370 $.

La limite de cotisation au REER pour 2016 est calculée comme suit: (18% x revenu gagné en 2016, plus les droits de cotisation REER inutilisés des années antérieures).

Tout revenu gagné dans un REER est libre d’impôt. Cependant, les retraits d’un REER sont imposables pour vous.

Si vous voulez savoir si un CELI ou un REER est meilleur pour vous, lisez CELI, REER – Le comptable agréé de Toronto discute des avantages et inconvénients (Un CELI est-il mieux qu’un REER? – compatable agréé Toronto)

  1. CELI

Pour réduire vos impôts au Canada, envisagez de contribuer à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Un CELI est un compte dans lequel les revenus de placement gagnés ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Contrairement à un REER, les retraits d’un CELI ne sont pas imposables.

Actions, obligations, fonds communs de placement et des comptes d’épargne à intérêt élevé peuvent tous être détenus dans un CELI.
De plus, la limite de cotisation annuelle maximale à un CELI est de 5, 500 $ (2016).

Notez que les cotisations versées à un CELI ne sont pas déductibles

Pour tout renseignement sur les CELI, consultez le site Web de l’Agence du revenu du Canada et lisez aussi CELI, REER – Le comptable agréé de Toronto discute des avantages et inconvénients
(Un CELI est-il mieux qu’un REER? – compatable agréé Toronto)

  1. Prêt de conjoint

Une autre façon de réduire votre facture d’impôt consiste à consentir un prêt à votre conjoint selon le taux d’intérêt prescrit par l’Agence du revenu du Canada, qui est actuellement de 1% le 1er janvier 2016.

Votre conjoint pourrait investir le produit du prêt dans une entreprise, des placements à fort taux d’intérêt, des actions, des biens immobiliers, etc., et tout revenu généré par ces investissements seraient inclus dans le revenu imposable de votre conjoint.
Le montant optimal d’un prêt entre conjoints est égal au montant qui égaliserait le revenu imposable de votre conjoint et de vous-même, compte tenu du revenu de placement qui devrait être généré sur les placements effectués à même le produit du prêt.
Le fait d’accorder un prêt au conjoint à un conjoint dont la tranche d’imposition est moins élevée constitue une excellente stratégie de fractionnement du revenu.

  1. Montant de la condition physique des enfants

Le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, c.-à-d. Le montant pour la condition physique des enfants, est un crédit d’impôt offert aux contribuables canadiens qui inscrivent leurs enfants à un programme d’activité physique
Le crédit d’impôt est calculé comme étant 15% du montant payé pour un programme d’activité physique. Le crédit maximum pouvant être réclamé est de 500 $ si votre enfant a moins de 16 ans.
Le reçu pour le programme d’activité physique de votre enfant devrait indiquer si le programme est admissible au crédit d’impôt pour la condition physique des enfants. Note: Ce crédit ne sera plus disponible en 2017.

  1. Montant de la condition physique des enfants

En tant que contribuable canadien, vous pouvez demander un crédit d’impôt, connu sous le nom de crédit d’impôt pour le transport en commun, pour les montants dépensés pour des laissez-passer de transport en commun mensuels ou annuels. Les laissez-passer admissibles doivent correspondre à l’un des suivants:

  • Autobus
  • Tramways
  • Métro
  • Trains
  • Traversiers

Des questions fréquemment posées sur «Comment puis-je réduire mes impôts au Canada?

A) Question: Puis-je demander des frais de stationnement dans ma déclaration de revenus?
Oui, vous pouvez demander des frais de stationnement sur votre déclaration de revenus, dans certaines circonstances, notamment:

  • Vous êtes travailleur autonome et gagnez un revenu d’entreprise
  • Vous êtes un employé et vous payez pour le stationnement afin de rendre visite à un client, un fournisseur ou dans le cadre de vos fonctions. Les montants payés pour le stationnement à votre lieu de travail ne sont pas déductibles.
  • Vous avez gagné un revenu de location au cours de l’année et avez dû payer pour le stationnement dans le cadre de vos activités immobilières.

B) Question: Puis-je déduire les intérêts payés sur un prêt pour acheter des actions ou d’autres investissements produisant des revenus?
Oui, vous pouvez déduire les intérêts payés sur un prêt pour acheter des actions ou d’autres investissements produisant des revenus. L’intérêt payé doit être déduit à l’annexe 4 de votre déclaration de revenus personnelle.

Pour en savoir plus de renseignement sur les placements avantageux sur le plan fiscal, veuillez voir Comment puis-je économiser l’impôt au Canada des comptables d’Oakville?

C) Question: Les cotisations au REER peuvent-elles réduire ma tranche d’impôt sur le revenu?
Oui, les cotisations à un REER peuvent réduire votre tranche d’impôt sur le revenu. Le montant des cotisations à un REER que vous devez verser afin de réduire votre tranche d’impôt sur le revenu est égal à: Votre revenu imposable avant REER moins le seuil pour la tranche d’imposition la plus basse suivante.

Pour savoir quel est le seuil pour chaque tranche d’impôt sur le revenu, voir Quels est les taux d’impôt sur le revenu au Canada pour 2016?

D) Question: Quelles dépenses d’emploi puis-je déduire pour réduire mon revenu d’emploi à des fins fiscales?
Vous pouvez déduire, en tant qu’employé, de nombreuses dépenses d’emploi dans votre déclaration de revenus personnelle,

  • Frais de voyage (hôtels, billets d’avion et repas)
  • Les frais de voiture
  • Location de bureau
  • Cotisations syndicales et professionnelles
  • Dépenses de bureau à domicile
  • Coût des fournitures (inclut le temps d’antenne du téléphone cellulaire et les frais d’interurbain)
  • Salaire payé à un assistant

Pour en savoir plus sur la déduction des dépenses d’emploi, voir Comment puis j’économise l’impôt au Canada par les comptables d’Oakville?

E) Question: Je suis travailleur autonome. Comment puis-je réduire mes impôts sur le revenu au Canada?
Si vous êtes un travailleur indépendant au Canada, il existe plusieurs façons de réduire vos impôts sur le revenu au Canada, en particulier par le biais de radiations d’impôts. Pour en savoir plus sur la réduction de l’impôt pour les travailleurs autonomes, voir Comment économiser de l’impôt pour les travailleurs autonomes au Canada?

F) Question: Existe-t-il des moyens de réduire l’impôt des sociétés au Canada?

Oui, il existe plusieurs façons de réduire l’impôt des sociétés au Canada. Pour connaître les meilleures façons de réduire l’impôt des sociétés, regardez ma vidéo Comment économiser de l’impôt sur les sociétés au Canada. Aussi, lisez mon article 10 Les meilleurs conseils fiscaux pour les propriétaires

Désistement
L’ information fourni sur cette page est destinée à fournir des informations générales. L’ information ne tient pas compte de votre situation personnelle et n’est pas destiné à être utilisé sans consultation de professionnels comptables et financiers. Allan Madan et Madan Chartered Accountant ne seront pas tenus responsables de tout problème découlant de l’utilisation des informations fournies sur cette page.

Get In Touch

We're just a click away whenever you need help with your accounting or tax issues.

AskAllanTM

Get answers to your Canadian and U.S. tax questions straight from the source.

ASK ALLAN

Pin It on Pinterest